Faites votre entrée dans un Internat magique peuplé d'êtres formidables.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Helena E. O'Kingheart, un bout d'Angleterre, et un bout de coeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Helena E. O'Kingheart



Messages : 1
Date d'inscription : 09/02/2014
Localisation : In the maze of my thoughts.

MessageSujet: Helena E. O'Kingheart, un bout d'Angleterre, et un bout de coeur.   Dim 9 Fév - 5:24

Présentation de Helena Esther O'Kingheart


    Feat "Original Character; Artiste - Hayabusa Yuuki."
    Âge : Dix-sept ans.Sexe : F.Race : : Vampire.Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle.Classe : Suis-je la seule à ne pas comprendre ? Pouvoir : Maison vide. Capacité à engloutir dans son corps des objets dans le poids maximum de ses organes.


Description Physique


    " Parfois, quand l'on regarde Helena, on se demande si elle ne viendrait pas d'un autre monde. D'un monde vraiment très lointain, un monde que personne n'aurait jamais découvert. Sa simple apparence laisse les gens en suspend. Elle possède un petit quelque chose qui épate les gens et leur donne envie de ne pas la quitter des yeux, comme si elle allait changer en un instant et devenir quelqu'un ou quelque chose d'encore plus étonnant au détour d'un couloir. Sa simple présence peut suffire à faire devenir lourde une atmosphère de par son calme froid et son visage épatant et attirant, charmant de cette glace, de cet air détaché. En réalité, que voit t-on en premier de la belle jeune demoiselle ? La réponse est simple : ses cheveux. Il est relativement rare de voir des personnes avec des cheveux comme ceux d'Helena. En effet, la belle possède une pigmentation de cheveux assez particulière. Ses cheveux, longs et ondulés, possède une couleur bien peu commune, une couleur pure et énigmatique. D'un blanc de neige, d'ivoire, ils possèdent quelques mèches aux tons et reflets grisés voir ébènes qui lui donnent un air des plus rares. Ceux-ci sont aussi très soyeux et solides et glissent entre les mains de quiconque tellement leur toucher est doux. Il est d'ailleurs très complexe pour la demoiselle de les nouer, car les élastiques glissent la plupart du temps. C'est pour cela qu'il est très rare de voir l'ancienne humaine les cheveux attachés, sauf pour obligation. Quelques fois, maintenant, ornent ses cheveux rubans et autres babioles, qu'elle passe des heures à faire tenir, mais qui lui donne un air enfantin et innocent qu'elle affectionne tout particulièrement.

    Poursuivons donc par le visage de la demoiselle. Cela pourra vous étonnez, mais Helena ne se maquille presque pas, ou alors simplement d'un trait de crayon pour affiner son regard, d'un coup de rouge à lèvres. Autrement, elle ne se maquille que pour les grandes occasions comme les bals scolaires ou les spectacles. Pour ce genre d'événements, elle se maquille comme une lady, c'est-à-dire très discrètement de manière à pâlir son teint blanc, sans pour autant obtenir un air maladif et mourant, ou presque. Ses lèvres légèrement roses se retrouvent alors quant à elles teintes d'un rouge léger, donnant des envies de baisers volés, et voluptueux, faisant scintiller doucement celles-ci que l'on ne remarque pas tant que cela de par leur finesse. Ses longs et fins cils qui lui donnent un regard attendrissant sont encore allongés en un regard presque aussi fatal que captivant. Pour ses yeux, elle n'a presque rien a rajouté, car en eux-mêmes ceci sont sublimes. De grands cercles d'un rouge vermillon profond faisant penser aux plumes dévoilés d'un phénix aux lueurs des cieux, possédant quelques légères variantes d'une sorte de bordeaux légèrement plus sombre ou plus clair en fonction de son humeur semblerait t-il. Lorsqu'elle reste longtemps au soleil, les yeux de la demoiselle s’éclaircirent, le contraire existant aussi mais pour le cas d'une faible exposition aux rayons de l'astre du jour. Son visage en lui-même, maquillé ou pas, est délicat et agréable. Ses traits fins et clairs sont d'une féminité qui noue les regards à elle. Elle est une très jolie jeune demoiselle, et cela se remarque en la voyant sourire, même si cela se révèle être plutôt rare du fait des canines qu'elle cache systématiquement. Le sourire de l'anglaise peut être aussi terrifiant et meurtrier que rassurant et apaisant. Lorsqu'un sourire se glisse sur ses lèvres, et ce dans son bon sens, ses traits s'adoucissent, sa voix suave et adulte devient plus svelte et douce, appréciable et délicate, comme si son ton était devenu plus charmeur.

    Passons à un élément qui enchantera certain : le cou de la frêle créature. Je vous vois venir avec vos yeux grands ouverts ! Et oui, c'est un élément important, assez pour avoir sa propre place. Tout d'abord, il faut se dire que le cou de la donzelle est très souvent visible, car ses vêtements ne cache pas celui-ci, en dehors de quelques ras-de-cou imposant qu'elle porte partout pour cacher la cicatrice de sa morsure. D'un blanc de neige, caractéristique de sa peau, le cou d'Helena semble appétissant et délicieux, rien qu'en le lorgnant un peu. Mais gare à quiconque aura l'envie d'y laisser une marque bleutée ! Celui-ci est quelques fois exposé au soleil, sans toutefois y être sans arrêt. En particulier pour le fait que la pousse de femme ne passe pas tout son temps la tête en l'air. Et, plus simplement, parce que la demoiselle n'irait pas faire un somme dans l'herbe, vers midi, tout juste sèche, pour s'attirer les foudres, si l'on puis dire, du soleil qui la ferait se sentir mal. D'ailleurs, la fragilité de la peau de la petite versatile ne s'applique pas qu'à son cou, mais partout. Et cela n'est pas seulement aux coups de soleil, mais aux coups physiques aussi. Si elle venait à faire une chute, même si ce n'était que d'un tabouret ou d'un chaise, la demoiselle pourrait être sévèrement blesser, justement parce qu'elle est très fragile, malgré la force qu'elle cache. Bien évidemment, elle ne mourrait pas une seconde fois, mais ses blessures pourraient être toutefois graves et elle mettrait donc du temps à se rétablir, bien malgré la capacité de régénération naturelle des vampires, rien que moralement, du fait d'être tomber et de s'être fait aussi mal, la pauvre demoiselle...

    En baissant légèrement la tête, vous parviendrez à ses épaules. Des épaules qui, et cela se voit au premier coup d’œil, ne peuvent pas porter grand-chose. La force physique de notre femme des ombres et des ténèbres, authentique mystère, ne reprend les rênes que quand cette dernière s'emporte d'une colère. Tout le reste du temps, elle supporte les efforts que l'obligent à faire ses professeurs de sport. Si la demoiselle s'en sort sans trop de casse en gymnastique de par sa souplesse d'une grâce de danseuse de ballet, la course ainsi que les sports de balle sont un véritable calvaire. Comment voulez-vous que la demoiselle court après un ballon, avec le peu de force qu'elle possède ? Et n'imaginez pas ce que cela à donner quand le professeur, un jour, a tenter de mettre la brindille aux cages pour réceptionner le ballon tiré à pleine puissance par un élève ! Notre O'Kingheart s'en souviendra toute sa vie... Et probablement surtout après ! Halala, soufflez, je rigole. La plupart du temps, pour se venger de son arrogance et de son ton hautain, froid et distant, les professeurs malveillants et idiots lui donnent à faire des efforts qui, pour sa condition physique, sont impossibles. La demoiselle s’acquitte des tâches avec courage et douleur. Toutefois, les efforts nous rattrapant toujours sans faute, la demoiselle est souvent, suite à cela, obligée de prendre des jours de repos. Même si notre vampire déteste cela, elle doit prendre chaque jour des médicaments pour pouvoir tenir les efforts qu'elle fournit ou encore lui permettre de dormir sans encombres, le sommeil faisant toujours cruellement défaut aux êtres immortels. Il arrive, pour cela, assez fréquemment que le glaçon sur pattes refuse d'apporter de l'aide aux personnes qui le lui en demande. Non pas parce qu'elle n'en a pas envie, mais plutôt parce qu'elle sait qu'elle ne fera que ralentir. De plus, cette fragilité native est un très grand problème pour elle, même en dehors de sa vie scolaire. Enfin, surtout en dehors de sa vie scolaire. Etant une fille de grand dirigeant d'entreprise, elle se doit d'être forte, robuste, et doit pouvoir affronter n'importe quel problème sans problème, en l'honneur de son nom noble, et plus précisément sans aide. Cependant, avec sa forte amoindrie, elle ne peut pas faire grand-chose, mais personne ne semble réellement s'en douter.

    Les formes de la demoiselle ? Osez baisser la tête et celle-ci se fera un plaisir de vous arracher les yeux et de vous les rendre dans la soupe qui vous sera servit prochainement en allant à sa demeure. Dire qu'elle est complexée vous ferez jouer avec un jeu plus que brûlant, ou alors plus que gelé, dites-le vous juste. Vous vous attendez certainement à ce que la demoiselle n'en ai pas, ou alors trop. Et bien vous vous trompez ouvertement. Sa poitrine est tout ce qu'il y a de plus correcte, même si la jeune donzelle regrette d'en avoir, même si ce n'est que ce qu'elle a. Les gens qui la regarde quand elle passe devant eux, les garçons lui parlant et la collant dans la rue, les charmeurs de l'aristocratie anglaise ne cessant de demander sa main à son père... Helena déteste cela au plus haut point. Et pourtant ! Charmeuse jusqu'aux bouts des ongles qu'elle vernit souvent selon ses envies, celle-ci ne tente pas de cacher les atouts qu'elle possède. D'un style majoritairement gothique aristocratique, elle se vêtit souvent de corsets remontant sa poitrine alléchante, décorer du rosaire que sa mère lui a offert, malgré qu'elle ne soit pas religieuse, ou d'autres style de croix. A ses oreilles, percées, vous pourriez être un jour amener, malgré sa masse de cheveux, à distinguer des boucles. En général, notre demoiselle met tout les jours les mêmes. Une lune et un soleil, son frère possédant l'autre soleil et l'autre lune, et quelques anneaux qui auront creuser son cartilage. Quelques fois en jupe au-dessus desquelles elle met des hauts parfois asiatiques, aux motifs floraux et illustrant, non pas rarement, des dragons, la demoiselle est toujours vêtue de manière très féminine, et si elle ne le fait pas, et se glisse dans une chemise d'homme, c'est bien parce qu'elle s'amuse parfois à se faire passer pour un jeune homme par jeu. Autrement, elle ne cherche pas a avoir un style très recherché, elle ne se casse pas la tête pour cela.

    Pour poursuivre, nous allons passer au ventre de la demoiselle ! C'est sûr, vous ne verrez pas grand chose sous ses vêtements ! De plus, elle n'est pas "enrobée". Helena est en réalité très fine et svelte, et ne grossit d'ailleurs que lorsqu'elle est triste ou angoissée, même si cela peut vous sembler loufoque. Par le fait qu'elle ne grossisse qu'en étant triste, bon nombre de personnes s'amusent à dire qu'elle finira par être, très bientôt, un ballon de baudruche. Les gens qui connaissent notre cadavre mouvant ne diront jamais qu'elle prendra du poids en grandissant, pour la simple et bonne raison qu'elle fait attention à ce dernier, même lorsqu'elle déprime. L'apparence reste toujours maîtresse de son corps. Bien sûr, la demoiselle ne s'inquiète pas vraiment, elle sait parfaitement que prendre un peu de poids ne serait pas la mer à boire et lui ferait même un peu de bien, mais elle préfère éviter de jouer au yoyo avec son corps, pour éviter de le marquer en prenant et perdant du poids sans cesse. Pour le fait qu'elle ne grossisse pas, Helena est très légère, bien malgré le fait d'être un poids littéralement mort. Pas vraiment une plume car ce serait une exagération mais assez légère pour qu'un collégien de dernière année, de force moyenne, puisse la porter sans trop d'efforts. C'est donc assez simple de porter la demoiselle, ou même de juste l'aider à se déplacer quand elle n'en a pas la force. La boule de neige bouge, certes, mais elle économise. Et cela provoque généralement quelques soucis de mouvements qui engourdissent ses membres et font qu'elle doit quérir de l'aide auprès des autres. Malgré que, n'aimant pas s'appuyer sur quiconque, elle préfère devoir se poser quelque part en poussant ses forces à leur maximum, plutôt que de demander à ce qu'on l'aide à atteindre un banc pour s'asseoir. Elle est donc de constitution faible, et de santé n'ayant aucun équilibre. Cependant ses parents la voyaient comme la fille parfaite, malgré ses faiblesses, probablement parce que son espèce de grandeur d'âme est remarquablement rare. Elle ne déteste pas cela, bien évidemment, mais elle sait parfaitement qu'elle est loin d'être parfaite et que si elle n'avait pas été aussi faible, bien des soucis n'auraient pas été causés. " - Source anonyme.




Description Mental


    Nous vous demandons un minimum de sept lignes. Soyez le plus complet possible.




Histoire


    Nous vous demandons un minimum de quinze lignes. Soyez le plus complet possible.




De l’autre côté du miroir ♥


    Ton petit surnom ?Cat.Comment es tu arrivé chez nous ?En cherchant ?Ton expérience en Rp ?5 ans, à peu près. 6 en juin prochain.Que penses-tu du forum ? Qu'il... a un joli thème !Et le petit code ? Tournesol Vodka.Ton code couleur? Ecrire ici




© Sweety – Internat Himitsu


Dernière édition par Helena E. O'Kingheart le Dim 9 Fév - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice S. Rosengard



Messages : 74
Date d'inscription : 07/02/2012

MessageSujet: Re: Helena E. O'Kingheart, un bout d'Angleterre, et un bout de coeur.   Dim 9 Fév - 9:53

Coucou, je suis désolée de t'embêter mais ce forum va bientôt fermé car il déménage sur un autre lien ^-^ Sinon, bienvenue et j'espère que tu nous suivras lors du déménagement ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Helena E. O'Kingheart, un bout d'Angleterre, et un bout de coeur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» joyeux noel et bon bout d'an !
» Henriette d'Angleterre, dit Madame ... [terminé]
» Helena Ramus [Serdy]
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Un petit bout de parchemin qui dépasse..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat Himitsu :: Avant toute chose :: Présentations-
Sauter vers: