Faites votre entrée dans un Internat magique peuplé d'êtres formidables.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On s'est perdu ? [ Blaire Akemi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyo Maller



Messages : 29
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 21
Localisation : Le néant.

Feuille de personnage
Pouvoir :: Contrôle le Continuum Espace-Temps.
Relations:
Autre chose ? :

MessageSujet: On s'est perdu ? [ Blaire Akemi]   Sam 18 Fév - 15:28

Journée éprouvante. Kyo aurait préféré dormir que se lever tôt pour prendre le métro et chercher cet Internat introuvable. Noter que le jeune homme avait un sens de l'orientation tout bonnement minable. Et ça aurait été très mauvais pour son ego de demander son chemin a quelqu'un. C'est donc après avoir passé de longues minutes tout seul dans un hall de taille démesuré, qu'il comptait visiter maintenant la Pension. Tout être normalement constitué, après s'être fait attribué une chambre serait parti à la recherche de celle-ci pour s'installer. Mais le jeune homme s'était bien évidemment perdu en route. Encore heureux qu'il ne se trimballait pas avec sa valise. Oui, il avait eu un éclair de génie ; celui de poser sa valise à l'accueil. Quoique, on ne savait jamais à qui on pouvait avoir à faire, ici. N'importe qui pouvait lui prendre sa valise "pour rire", hein. Mais ça n'était pas le genre d'humour que préféré le jeune homme. Non, cet humour l'énervé plus qu'autre chose.

Voilà qu'il se trouvait à déambulait dans les couloirs. Bien évidemment, il n'y avait personne, comme par hasard. Quand il voulait rester tranquille, alors là, il se faisait interpeller par toute sorte de personnes. Il se retenait souvent de les envoyer se faire voir, et de les provoquer. Par contre, quand il avait vraiment besoin de quelqu'un, alors là, plus personne. Tout le monde disparaissait, et c'est comme cela qu'il s'était retrouvé à marcher dans des couloirs tout vide. A croire qu'il n'y avait qu'une petite poignée de pensionnaires ici. Quoique, tout le monde ne contrôlait pas le temps. Il aimerait bien contrôler ce pouvoir sans faire de gaffes. ça devait être marrant d'arrêter le temps. Il en avait fait l'éxperience que quelques fois, et c'était assez bizarre d'être le seul à pouvoir bouger, alors que les autres restés figés.

Il commençait à se faire tard et Kyo espérait qu'il n'allait pas se faire prendre par un surveillant, s'il y en avait, bien sûr. Le jeune homme ne prenait pas la peine d'ouvrir les quelques portes qu'il croisait. Non, il préférait observer les tableaux d'affichages et panneaux qui jonchaient parfois les murs. Il n'y avait aucun bruit dans les couloirs. C'est à peine si on entendait les pas du jeune homme.

Kyo repéra ensuite la bibliothèque. Endroit qu'il allait souvent fréquenter... En dehors de ses heures de sieste, bien entendu. Son type de lecture était très particulier, puisqu'il s'intéressait essentiellement à la psychologie. Ah mais non, pas à la psychologie débile des médecins charlatans. Il détestait les gens comme ça. A chaque fois qu'il en croisait un, le jeune homme avait envie de mettre son poing dans la figure d'un de ces types. C'est à cause d'eux que l'état de sa mère s'est aggravé. Kyo était au-dessus de tous ces gens qui ne pensaient qu'au frics. Il en connaissait un rayon à force de lire des bouquins de ce genre. D'ailleurs il avait remarqué que de plus en plus de gens dans son ancienne école étaient du genre "renfermer". Difficile de savoir si c'était lier à une certaine phobie, si c'était un effet de mode d'être soit disant "dark", si c'était dû à des syndromes spécifiques ou si c'était leur caractère, tout simplement. Mais il se doutait bien qu'il était impossible que les trois quart des élèves possédaient le même caractère. Peut-être qu'il s'intéressait à ce sujet à cause de sa mère. Il est vrai qu'il ne la jamais vu quand elle était "normale". Il était jeune quand l'état de celle-ci commencer à se dégrader. Il ne se souvenait que des grandes crises que faisait celle-ci, même s'il avait tenter de les oublier. Mais ces souvenirs étaient comme un trait épais tracé sur une feuille : Gommez le autant que vous voulez, il en restera toujours une trace. Preuve que le passé s'accroche à vous tel un virus, un parasite qui vous dévore, comme le parasite qui à devorer sa mère de l'intérieur.

<< Hn...? >>

Kyo venait de tomber nez a nez face à un escalier. D'ailleurs il avait faillit trébucher et se prendre une marche en pleine face. Le jeune homme savait très bien ou cet escalier menait, puisqu'il se trouvait déjà à l'étage le plus haut de la pension. Oui, il avait un excellent esprit de déduction, en effet... Ces escaliers menaient donc à son endroit préféré quand il était à l'orphelinat : le toit. Seul endroit ou ses autres camarades n'allaient pas le chercher. En temps normal, le jeune homme ne pouvait pas rester en place bien longtemps. Mais depuis le toit, il y avait un paysage magnifique, et ça suffisait pour le calmer. Il pouvait donc rester des heures assit tranquillement en regardant l'horizon.

Kyo monta les escaliers d'un pas nonchalant, presque totalement désintéresser. Il déboucha sur une petite porte et l'ouvrit. Euh non, rectification : Il se laissa tomber de tout son poids contre celle-ci pour qu'elle s'ouvre... Il manqua de "manger le sol" encore une fois, comme dirait certain. Le jeune homme posa ses yeux émeraude sur la vu qu'offrait cet endroit. Pas aussi belle que celle de l'orphelinat mais tout de même, ça lui fera du changement. Il s'assit près du bord. En espérant que personne ne vienne discrètement et le pousse, l'air de rien. ça serait bête de mourir comme ça, hein.

<< Demain, je visite la région. >>

Il resta un long moment assit là, jusqu'à ce qu'il entendit du bruit. Il lâcha un "Hn..." habituel. Il s'en doutait, que quelqu'un allait le déranger. Quand il voulait rester tranquille, les gens se faisaient un plaisir d'aller le déranger. Le comble de tout ça serait qu'une fête soit organisée ici, maintenant. Alors là il les aurait tous balancés par-dessus bord en riant. ça aurait été marrant n'empêche. Une purée de Démons ou autres créatures bizarres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaire Akemi
Je suis un ange déchu


Messages : 102
Date d'inscription : 15/02/2012
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoir :: Le visuel des personnes.
Relations:
Autre chose ? :

MessageSujet: Re: On s'est perdu ? [ Blaire Akemi]   Sam 18 Fév - 16:35

Les rayons de soleil traversèrent la fenêtre,et ils se refletaient sur les lunettes d'une jeune demoiselle endormie. Celle-ci était allongée sur un canapé, en simple chemise, dans un profond sommeil. Profond? Pas tant que ça, car elle se reveilla en sursaut quand cellui-ci sonna. Comme chaque jeune de son âge, Blaire envoya le revei! vollait contre la porte de la salle de bain, visiblement énervée par celui-ci. Elle se leva avec difficulté, et attrapa ses lunettes qui étaient posées sur sa table de nuit. Doucement, elle marcha jusqu'a la salle de bain -chouttant dans le reveil une seconde fois-, et frôla la crise cardiaque quand elle découvrit sa coupe. Pas très sexy, pensa t'elle en regardant son reflet dans la glace. Pour arrangé cela, la jeune femme prit une bonne douche bien chaude, même si elle était déjà en retard, chez elle, les fringues et la coupe sa passe avant les cours et tout ça. Surtout qu'aujourd'hui c'était son premier jour dans l'internat d'Himitsu,et qu'elle connaissait personne, et aucun lieu.

Elle soupira lentement en pensant à cette journée qui s'annonçait plutôt mal, et sécha ses cheveux qui lui dégoulinaient dans le dos, qui lui donnait vraiment une sensation désagréable. Elle frissonna un peu, et attacha ses cheveux en un chignon parfaictement soigné, et mit son noeud papillon comme élastique. Ensuite, elle enfilla ses sous-vêtements flashi, son collant noir, et par-dessus son haut avec le symbole de Londre. Un sourire se dessina sur ses petites lèvres, et elle tournoya devant la glace, limite elle s'admirait. Puis, elle attrapa son mascara, et s'en mit un peu sur ses fins cils, un peu de parfum ensuite, et c'est bon. Elle sortit de la salle de bain, prête. La jeune demoiselle attrapa son sac à main qui était posé sur le rebord de l'escalier, prit une pommee qui était sur la table, et après avoir rassemblée quelque affaires qu'elle mit dans son sac, Blaire regarda une dernière foi cet endroit, surement qu'elle ne le reverrai plus jamais. Soupirant lentement, elle poussa la porte et sortit.

Après avoir marchait jusqu'au métro, et restait bloquée dedans pendant au moins une demi-heure, Blaire arriva finalement à destination. L'internat Himitsu. Heuresement qu'elle avait demandé à quelque passant de lui indiquait le chemin, car sinon elle était bonne pour campé dehors, vu son sens d'orientation, très mauvais pour ce repéret. Surtout quand c'est quelque chose d'inconnu, comme ce gros batîment qui se dressait là,devant elle. Finalement, elle entra, ne voulant pas passer pour un poirreaux de service, même si les gens aux allentour, n'étaient pas vraiment nombreux. Marchant dans les couloirs, elle ne trainait pas des pieds, et gardait une allure féline, même si elle ne croisait personne. Elle sortit de son sac la pomme qu'elle avait prise en partant, et la croqua tout en cherchant quelque ou quelque chose pour ce repérer. Sans succès. Elle s'interrogea alors sur le manque de personne, bien sûr l'idée que les autres étaient en cours ou dans les chambres ne lui parcourut pas l'esprit. En parlant de sa chambre, elle n'était même pas encore aller voire quelque numéro c'était, mais pourquoi la jeune demoiselle ne s'en pré-ocupper pas. Tout ce qu'elle voulait maintenant, c'est essayer de se repérer dans c'te batîment, et d'arriver à croiser quelqu'un.

Elle repéra le réfectoire, mais n'y alla pas pour autant, bien sûr qu'il n'y aurait personne à cette heure là et personne ne se balladerait à la cantoche juste pour le fun. Ensuite la blibliothèque, endroit qu'elle fréquentera surement très peu, ne supportant pas d'être assise dans une salle si étroite et ne pouvant pas parler, ce n'est pas vraiment un lieu pour elle. Blaire soupira et tourna les talons pour aller voire aileurs, et traversa le grand hall. N'y trouvant encore personne pour l'aider, elle croyait à présent qu'elle allait devenir folle à force de tourner en rond. C'est tellement lassant de chercher sans trouver,pensa t'elle en soupirant. Apercevant une poubelle, elle jetta le trognon de sa pomme dedans, elle s'étonna elle-même de faire cela, normalement elle l'aurait jetter par-terre, vu que ce n'est pas le genre de fille à s'occuper de la nature et tout ce qui va avec. Elle traversa ensuite plusieurs autres batîments,salles et autres, sans vraiment savoir ou elle allait, mais bon de tout façon la jeune femme n'avait rien d'autre à faire, alors elle prenait son temps. Prendre son temps n'est pas vraiment le therme exact, en faite, elle est vraiment paumée alors un peu énervée, elle allait partout à tu-tête.

Quand son attention atterit sur un escalier. Elle eut une illumination, peut-être que cet escalier mène au toit, et que de là haut,elle pourra voire tout le batiment est mieux se repérer? Blaire se dit que c'était surement une bonne idée,et elle monta l'escalier lentement, pour être sûre de ne pas loupper de marche. Une foi arriver en haut, devant elle, se dressait une énorme porte, qu'elle poussa avec finesse. Du moins c'est ce qu'elle pensait faire, il fallut qu'elle prenne de l'élan pour pouvoir foncer sur la porte et l'ouvrir. Un peu comme les rubdy-man. Blaire eut faillit perdre l'equilibre quand la porte s'ouvrit,et manqua de se ramassait contre le sol dehors, lachant par la même occasion un peu son « Kyaaah! » d'étonnement. Elle se redressa, espérant que personne ne l'ait entendue.. hélas il y avait quelqu'un. D'un côté cela l'enchantait elle se disait 'Aah,enfin quelqu'un pour m'aider!' mais ne l'autre, c'était un peu la honte. M'enfin, la honte, ça, elle s'en tappe complétement, et elle commença à engagué la conversation, avec ce jeune homme qui était assit,et qui avant lui tournait le dos.

-Euh.. S'lut!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo Maller



Messages : 29
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 21
Localisation : Le néant.

Feuille de personnage
Pouvoir :: Contrôle le Continuum Espace-Temps.
Relations:
Autre chose ? :

MessageSujet: Re: On s'est perdu ? [ Blaire Akemi]   Sam 18 Fév - 18:13

Kyo, après le petit bruit qu'il avait entendu, reporta son regard vers l'horizon. Il entendit le << Clic >> de la porte qui ne se trouvait pas loin. Au moins, les gens ouvraient les portes normalement, pas comme le jeune homme, tellement flemmard qu'il préférait encore se vautrer en ouvrant une porte, en s'appuyant de tout son long dessus. Kyo n'avait pas très envie de discuter, et la porte qui allait s'ouvrir lui fit pousser un petit soupire. En espérant que ça ne soit pas la/le directeur(trice). Le dialogue aurait été un peu tendu, dans ces cas là. Que fou un nouveau pensionnaire sur le toit du bâtiment, à cette heure-ci. Il se serait fait tout bonnement gueuler dessus, au fait. Il ne savait même pas s'il était autorisé d'aller sur le toit.

Soudain, la porte fit un énorme bruit qui fit sursauter le jeune homme. Le bruit était suivi d'un cri d'étonnement. Kyo se retourna, regardant la personne qui avait faillit se prendre le sol en pleine face, comme lui à l'accoutumer. Il s'empêcha de sourire. Elle aurait pu mal le prendre, alors qu'il ne se moquait pas d'elle mais était plus amusé par la situation. La jeune femme se redressa et engagea la conversation quelques secondes après. Un bref "Salut". - Euh, ouais salut ça gaze ? Ah, bah comme je me suis paumé je me suis dis "et si j'allais glander sur le toit ? " - A ce moment-là il se demandait s'il allait jouer le type galant, se lever, faire une courbette et tout le tralala qui suivait, ou si son côté flemmard aller reprendre le dessus, c'est-à-dire s'allonger de tout son long, les mains derrière la tête en lui lançant un "Qu'est-ce que tu veux ? "

Eh bien, il fit un peu des deux, au fait. Le jeune homme resta assit, pencha légèrement sa tête et regarda la jeune femme de ses yeux émeraudes. Non, pas de courbettes cette fois-ci, maintenant trop habitué à se prendre des gifles à tout va.

<< Salut. Tu cherches...? >>

Avait-il dit en en se grattant l'arrière de la tête. Il ne s'était bien entendu pas encore présenter, car si elle chercher juste son chemin, il lui répondrait tout simplement qu'il ne saurait pas et la conversation se serait sûrement arrêtée là. Mais, la question qu'il avait poser était très vaste. Et vague, surtout. Peut-être cherchait-elle la tranquillité, le calme, son chemin, ou peut-être même qu'elle cherchait simplement quelqu'un de vivant dans cette pension. En tout cas, si la jeune femme cherchait la tranquillité elle n'avait qu'a le dire, et Kyo lui aurait laissé le toit pour elle toute seule.

Et là, son cerveau se mit en marche (enfin, me direz-vous). Si cette jeune femme était une pensionnaire "de longue date", il pouvait lui demander où se trouvait l'étage des dortoirs. Il avait bien envie de s'allonger sur un lit tout moelleux et dormir. Encore, oui. Bah, c'était comme sa deuxième passion. Car quand il ne dormait pas, il était du genre insolant, à chercher la conversation tout le temps et à être arrogant avec tout le monde.

Mais quand même, c'était vache de laisser en plan des nouveaux, comme ça. Au moins, on s'organise quand un nouveau pensionnaire arrive, on lui explique comment fonctionne l'établissement, à quelle heure sont prévus le petits-déjeuner, déjeuner et diner, et au moins, on fournit un plan ! Mais là, rien. On rentre, il n'y a rien. A la limite on se recevait un vent par l'établissement tout entier, quoi. Et pourtant, il avait prévenu son arrivée, c'est pas comme s'il se pointait à l'improviste. Alors rien que pour ça, il allait se venger sur le personnel de l'établissement des qu'il pourrait. Du genre, faire des blagues débiles et humiliante. De toute manière il savait pertinemment qu'il ne se ferait presque jamais prendre puisqu'il contrôlait le temps. Restait juste à savoir comment l'utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaire Akemi
Je suis un ange déchu


Messages : 102
Date d'inscription : 15/02/2012
Age : 18

Feuille de personnage
Pouvoir :: Le visuel des personnes.
Relations:
Autre chose ? :

MessageSujet: Re: On s'est perdu ? [ Blaire Akemi]   Sam 18 Fév - 19:05

Blaire observa le jeune homme assit devant elle, qui avait sourit quand elle avait faillit se prendre le sol en pleine poire. Il n'avait pas vraiment l'air concerné par ce qui ce pasait autour,d'aileurs, la jeune femme se demanda pourquoi il était là, alors qu'il n'y avait personne au allentour. C'est peut-être un sêcheur ou un rebeu, pensa la petite brune. Elle se retourna un moment et referma la porte, avant de se remettre face à lui. Bah oui, si elle avait eu autant de mal à ouvrir c'te porte et faillit en plus se casser la gueule, pourquoi pas les autres. Puis, quand la jeune femme avait commençé la conversatoion -si on peut appeler ça comme ça- il pencha légèrement sa tête et regarda la jeune femme de ses yeux émeraudes. Blaire le regarda de la tête au pied, comme elle le fesait à chaque foi qu'elle rencontrait quelqu'un..hm, plutôt pas mal.

<< Salut. Tu cherches...? >>

'Ah tiens ce que je cherche, euh..le restaurant chinois,crétin.' C'est ce qu'elle avait envie de balançé quand il lui avait posé cette question, plutôt vaste, mais elle se retenue, parce que ça fesait pas très classe et qu'il n'avait pas été désagréanle avec elle. Avant de répondre, elle fouilla dans son sac à main, et sortit un bonbon. Elle en ôta l'emballage, et le mit dans son sac, et ensuite elle avala la sucrerie. Vu qu'elle était en retard ce matin, elle n'avait même pas eu le temps de déjeuner, et vu qu'elle a un bon appétit, il lui est simplement impossible de ne pas grignoter.

-Bah, j'étais entrain de regarder si y'avait des gens vivant dans l'internat,parce que y'a pas foule dans l'couloir.

Elle aurait put simplement dire qu'il n'y avait quasiment personne, mais le jeune homme l'avait surement remarqué. Blaire essayé un peu de se calmer, n'aimant pas vraiment le coup du faux plan que l'établissement avait fait,vu qu'ils n'avaient rien préparer pour elle,Blaire se trouver dans la situtation 't'es nouvelle dans cet internat et y'a que dalle appart un gardien que t'as remballé,et maintenant t'es solo sur un toit avec un type.' Super pour une première journée, rien ne pourrait lui arriver de pire,c'est ce qu'elle pensée. Enfin si, le seul mec qu'elle venait de trouver, pourrer l'envoyé boulet aileurs. Bon c'est sûr que là elle exploserait en crise de colère.

Peut-être que lui est un ancien pensionnaire,et qu'il pourrait l'aider? Ou alors, il est aussi dans le même cas qu'elle. La jeune femme se posait ses questions, puis elle croisa ses mains sur ses hanches,et remit ses lunettes correctement d'un mouvement fluide de sa main. Elle tourna ensuite la tête vers la gauche, puis la droite, pour voire si jamais il y avait quelqu'un d'autre avec lui. Faux espoir, il était seul. Mais c'est pas possible, ils sont tous morts ou alors c'est une caméra cachée ? pensa Blaire en soupirant lentement, qui ne trouvait pas ce genre de blague à son goût. Puis elle se rappela qu'elle ne s'était pas présentée, lui non plus mais bon vu que c'est elle qui à entamé la conversation,elle pensa que c'était d'abord à elle.

-Aufaite, j'm'appelle Blaire.

Un petit sourire se dessina sur ses lèvres fines,après tout, Blaire n'est pas anthipathique. La jeune demoiselle posa ensuite son sac par terre,à côté de ses pieds, lassait de devoir le tenir au coude qui commençait à lui faire mal, vu que dans se sac elle portait toutes ses affaires dont elle avait besoin pour les cours et pour 'vivre'. L'idée de le laissait à l'acceuil lui avait aussi traversé l'esprit, mais elle ne fesait pas confiance aux personnes comme ça, en plus, ils n'étaient même pas là pour l'acceuillir. Son attention se posa de nouveau sur le jeune homme qui était assit en face d'elle. Il avait des yeux émeuraude assez voyant, et des cheveux chatains.. Elle détourna finalement le regard vers le vide un peu plus loin, lui donnant un air songeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On s'est perdu ? [ Blaire Akemi]   Aujourd'hui à 15:27

Revenir en haut Aller en bas
 
On s'est perdu ? [ Blaire Akemi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Seul et perdu...
» Rêve perdu cherche rêveurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat Himitsu :: L'internat :: Le toit-
Sauter vers: